Forum de la communauté de Nemessor, serveur RP NWN1


    [BG] Sazad

    Partagez

    Moagrim

    Messages : 16
    Date d'inscription : 31/07/2017

    [BG] Sazad

    Message par Moagrim le Jeu 5 Oct - 13:14

    Nom PJ : Sazad
    Nom de compte : Moagrim
    Âge : 26
    Race : Génasi de l'eau
    Classe : Druide
    Divinité : Sylvanus

    « -Et ton gars, c’est pas un magicien ?
    -Nan nan nan, c’est pour ça que c’est moins cher !
    -Et il est bon ?
    -Le meilleur !
    -Et pourquoi ça me coûte si peu si c’est le meilleur ?
    -Baaaah, il est jeune tu vois? Alors il est pas encore trop gourmand, alors profite hein ! Je te garantis pas que les prix vont pas augmenter ! Et puis pour l’instant il est pas encore bien connu donc…
    -Ouais ouais j’ai compris … c’est lequel ?
    -Le fils du patron, r’garde, il sert au comptoir là.
    -Le grand gaillard avec la tignasse bleue ?
    -Lui-même !
    -M’a pas l’air bien commode.
    -C’parce qu’il parle pas beaucoup, mais l’a du succès avec les p’tites minettes du coin, avec ses grands yeux sombres et sa grosse voix. ‘Fin voilà, c’est lui, tu trouveras pas meilleur nageur dans toute la porte de Baldur ! Si ton trésor est là-dessous, lui il le trouvera.
    -Hmm, mouais, le meilleur hein ?
    -Puisque j’te l’dis ! »

    L’autre plongea sa main dans son manteau et en retira une bourse qu’il déposa sur la table dans un tintement évocateur.

    « -Là on fait affaire ! »

    L’entremetteur prit un instant pour compter les richesses nouvellement acquises avant de hocher la tête.

    « -Le reste quand on aura récupéré ton bien, c’t’un plaisir ! Hé Saz’, viens par ici ! »

    Les yeux du jeune homme suivirent le son de la voix et son regard s’arrêta sur les deux hommes. Pendant une poignée de secondes, il observa son potentiel client, lui laissant le temps de noter l’étrange ondulation de ses cheveux bleutés. Il se fendit soudain d’un sourire commerçant, tranchant avec les traits austères de son visage à la peau mate et aux reflets bleus. Ses yeux firent le tour de la salle avant d’apostropher une serveuse pour le remplacer au comptoir. Déposant son torchon sur ses épaules musclées, il se dirigea ensuite d’un pas souple vers les deux hommes, jaugea les pièces d’or étalées sur la table d’une mine dubitative puis tendit au négociateur une main solide et vaguement écailleuse aux jointures.


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 9:38